Ils sont verts, mes spaëtzle, et alors?

Spaëtzle aux épinards

Ingrédients

Farine
100g par personne

Oeufs
1

Eau
6cl

Épinards frais
15g

Sel
1/4 de cuillère à café

Poivre
Deux ou trois tours de moulin

Ail
1 gousse pour dorer (à ne pas multiplier)

Beurre
8g par personne pour dorer

Préparation : Une heure Saison : Toutes

Je donne les proportions par personne pour que chacun puisse adapter ses quantités, mais évidemment, ça dépend si on mange les spaëzle en plat principal ou en accompagnement, si on est un ado affamé ou une maman fatiguée, etc. Pour 500g de farine, on pourra compter 5 oeufs, 30cl d’eau, 150g d’épinards frais, une grosse cuillère à café bombée de sel, puis une gousse d’ail et 40g de beurre.

Je lave et mixe les épinards avec l’eau puis les oeufs et le sel et le poivre.

Dans un saladier je verse la farine puis j’ajoute le mélange et je remue énergiquement avec une cuillère en bois (voire avec les doigts, mais ça colle). Il faut que la pâte se détache légèrement des parois du récipient mais reste plutôt coulante.

Je fais bouillir une grande quantité d’eau salée au gros sel et je prépare à côté un saladier d’eau très froide et un autre récipient dans lequel je place une large passoire.

J’étale un peu de pâte grossièrement sur une petite planche à découper et, au-dessus de la casserole d’eau bouillante, avec un couteau pointu, je détache de petites lamelles de pâte que je fais tomber dans l’eau. Difficile de faire très petit, mais il faut viser une pointe de couteau comme taille.

Lorsque les premières lamelles tombées dans l’eau remontent à la surface (en moins d’une minute), avec une écumoire, je les place illico dans la bassine d’eau froide, puis je les égoutte dans la passoire.

Il faut procéder au fur et à mesure, mais malgré tout le déploiement de vaisselle, ce n’est pas si long.

Une fois que tout est cuit une première fois, je nettoie vite fait la plaque (eh oui, car c’est plutôt salissant comme opération). Je rallume le feu sous une poêle et fais fondre le beurre. Les quantités peuvent paraître importantes, mais il y a besoin d’un peu de gras pour enrober tout ça. On peut aussi le faire à l’huile d’olive mais le beurre se marie super bien aux spaëtzle.

Je remplis la poêle (mais pas trop, quitte à faire plusieurs fournées) avec les spaëtzle et une gousse d’ail coupée en deux, et je les fais sauter pour qu’ils colorent un peu avant de servir fumants. Moi j’adore tels quels mais on peut aussi les servir à la crème.

J’ai longtemps acheté des spaëtzle aux épinards en magasin bio avant de tomber sur l’essai de La cuisine de Jo, sur Insta. Je l’ai combiné avec ma bonne vieille recette de spaëtzle classiques (enlevez juste les épinards et l’ail, et ajustez éventuellement la quantité d’eau, c’est pareil!). Très envie d’essayer avec de la betterave, de l’ail des ours, du potiron... pour des plats de toutes les couleurs.

2020-01-25 17:32:33 - Charlotte Dorn

Commentaires

Vous devez être connecté pour poster des commentaires