Trois ingrédients seulement, à mélanger dans un bocal.

La poudre lave-vaisselle

Ingrédients

Percarbonate de soude
4 cuillères à soupe

Cristaux de soude
8 cuillères à soupe

Acide citrique
8 cuillères à soupe

Préparation : 3min Saison : Toutes

Je fais ce produit en petite quantité dans un bocal à large col pas trop grand (750ml), parce que c’est tellement rapide d'en refaire. C’est la recette du (supertop) livre « la Famille (presque) zéro déchet » à laquelle j'ai enlevé le savon de Marseille en paillettes, parce qu'il avait tendance à laisser un dépôt gras sur le filtre et le joint du lave-vaisselle et à faire durcir la poudre dans le bocal.

Dans mon bocal, je verse 4 cuillerées à soupe de percarbonate, puis 8 cuillères à soupe de cristaux de soude, je mélange avec la grande cuillère. Et enfin 8 cuillères d’acide citrique: je mélange et je ferme hermétiquement sans perdre de temps.

Pour faire tourner le lave-vaisselle, je mets une bonne cuillère à soupe de cette poudre dans le compartiment dédié au lavage. Si le mélange s’est durci, je gratouillle un peu avec la cuillère pour le faire revenir en poudre, et ça marche très bien (mais ça n'arrive plus depuis la soustraction du savon).

C’est magique, on n’a jamais eu une vaisselle qui sortait aussi propre du lave-vaisselle ! Les traces de thé sur les vieilles tasses, les marques de calcaire sur les verres etc: tout a disparu. D’ailleurs c’était l’une des initiatives que craignait le plus Jean-Christophe et qui l’a complètement convaincu, il n’en revenait pas.

Liquide rinçage: alors là, ça fait des années que je fais ça plutôt que d’acheter le produit industriel: je le remplace purement et simplement par du vinaigre d’alcool blanc (je prends celui à 12% d’acidité: déjà essayé avec celui à 8%, c’est moins puissant). C’est bête comme chou et super efficace (et non, ça ne sent pas le vinaigre quand ça sort du lave-vaisselle).

Je n’ai pas parlé du sel, à mettre dans le compartiment ad hoc. Là, je continue à utiliser le sel régénérant du commerce, tout simplement parce que l’alternative (gros sel) coûte plus cher. Au niveau des déchets, mon sel industriel est emballé dans un carton que je mets au recyclage, en enlevant juste le petit bec verseur en alu. Y a pire.

Et hop ! C'est dans le pot. A garder à l’abri de toute humidité.

Et hop ! C'est dans le pot. A garder à l’abri de toute humidité.

2018-06-03 17:40:55 - Charlotte Dorn

Commentaires

Vous devez être connecté pour poster des commentaires