Un tout petit peu de cire d’abeille, des vieux draps ou tissus qu’on découpe à la taille voulue, et voilà de nouveaux bee-wraps!

Bee wraps ou emballages alimentaires réutilisables

Ingrédients

Tissu en coton
Coupons taillés sur mesure

Cire d’abeille en pépites
Une à deux cuillères à soupe par coupon

Papier cuisson
Deux feuilles, qu’on peut garder pour réutiliser

Préparation : 30 min Saison : Toutes

Je prépare le tissu: du coton, si possible bio et si possible de récup, pour être le plus écolo-responsable. Bon, pas trop moche non plus, parce que vous allez voir vos bee-wraps souvent en circulation.

Je découpe quelques coupons en fonction des plats que je souhaite couvrir (saladier, bol, plat à tarte, etc) ou de ce que je veux y emballer (sandwich, bout de gâteau, fruit, morceau de fromage: on évite juste la viande, car ça ne se lave qu’à l’eau tiède).

Je branche le fer à repasser sur chaleur moyenne. Je place une feuille de papier sulfurisé sur la planche, puis mon premier coupon de tissu, et je le parsème de pépites de cire. Attention, mieux vaut en mettre trop peu et faire un deuxième passage (comme sur la photo) que d’en mettre trop! Il faut avoir à l’esprit que la paillette, en fondant, va s’élargir en une tâche plus grande.

Je recouvre ma composition d’une autre feuille de papier cuisson.

Je passe le fer délicatement, en vérifiant par transparence que toute la cire fond partout.

Je décolle la feuille du dessus, je complète les trous en ajoutant de nouvelles paillettes de cire là où c’est nécessaire, je recouvre et je repasse le fer.

Lorsque le tissu est entièrement imbibé de cire (mais pas trop, je le répète, sinon ça fait des paquets collants), je le décolle doucement et je le fais sécher à plat ou sur le rebord d’une chaise pendant quelques minutes.

Dès qu’il est froid, je peux l’utiliser. Ça sert de couvercle pour les plats à mettre au frigo ou d’emballage autonome: il suffit de chauffer légèrement le tissu ciré dans ses mains et de le modeler à sa guise.

Je le lave à l’eau froide ou tiède et au savon de marseille et je le fais sécher avant de le réutiliser.

Lorsque la cire n’est plus aussi efficace, on peut en remettre une couche en suivant le mode d’emploi.

Ça remplace le film étirable en plastique ou le papier d’aluminium, tous deux très mauvais pour la santé et pour les éco-systèmes. C’est un super geste zéro déchet et santé. Et en plus, c’est rigolo à faire!

Si vous n’avez pas tout compris, voilà une petite vidéo faite dans ma vie de journaliste avec Ilian, le roi du bee-wrap,

Il vaut mieux mettre trop peu de cire (comme ici) et repasser une deuxième fois pour boucher les trous, car les pépites de cire s’étalent et s’il y en a trop, ça colle.

Il vaut mieux mettre trop peu de cire (comme ici) et repasser une deuxième fois pour boucher les trous, car les pépites de cire s’étalent et s’il y en a trop, ça colle.

2019-03-17 23:41:13 - Charlotte Dorn

Commentaires

Vous devez être connecté pour poster des commentaires