Les grains de sarrasin mis à tremper avant d’être mixés pour faire du lait végétal.

Lait de sarrasin

Ingrédients

Grains de sarrasin
150g

Eau de source
1 litre

Préparation : 8h trempage + 10 min Saison : Toutes

Je fais tremper les grains de sarrasin dans de l’eau filtrée toute une nuit, ou au minimum huit heures.

Le lendemain matin, je filtre à la passoire les grains prégermés, puis je les mets dans le blender avec 1 litre d’eau de source ou filtrée. Je mixe environ une minute.

Je prépare, au-dessus d’un saladier, un linge dans une grande passoire pour faire fonction d’étamine. Je verse le contenu du blender dans le linge et je le referme pour presser le plus possible, recueillir le liquide sans résidu, et garder la pulpe de sarrasin (qui s’appelle l’okara) dans mon linge.

Je transvase le lait de sarrasin obtenu du saladier vers une bouteille en verre, que je place au frigo pour trois ou quatre jours maximum.

Je garde précieusement l’okara pour l’insérer dans une pâte à crêpes, ou faire des galettes de légumes.

Je bois le lait tel quel ou légèrement sucré. Je l’utilise dans des appareils à quiches, pour lier des sauces, dans des soupes, pour faire gonfler des flocons d’avoine au petit-déjeuner, pour des crèmes dessert... Son goût naturel rappelle discrètement la saveur de la châtaigne.

J’ai la chance de m’approvisionner directement chez le paysan meunier bio de mon village, mais on trouve du sarrasin en grains dans les magasins bio.

Le lait de sarrasin rappelle discrètement la châtaigne.

Le lait de sarrasin rappelle discrètement la châtaigne.

2019-03-24 19:39:51 - Charlotte Dorn

Commentaires

Vous devez être connecté pour poster des commentaires