Après une nuit de trempage des amandes, c’est prêt à boire ou utiliser en cuisine.

Lait d'amande

Ingrédients

Amandes
100 grammes

Eau filtrée
1 litre

Préparation : 5min + 1 nuit Saison : Hiver

Je commence par faire tremper les amandes (pour moi bio et non mondées) une nuit (ou 8 à 10 heures) dans de l'eau à température ambiante, dans une carafe avec un couvercle. Je jette cette eau de trempage (dans les plantes) et je la remplace par un litre d'eau de source ou filtrée. La phase de prégermination permettrait de rendre le lait plus digeste et de développer les apports nutritifs des amandes.

Je verse les amandes et l'eau dans le blender et je mixe le plus finement possible.

Je passe le liquide blanc crémeux obtenu dans une passoire recouverte d’un linge très propre et très fin genre toile à beurre ou ancien lange de bébé en coton. L’idéal, si vous avez des sacs à vrac, c’est d’en réserver un à cet usage. Depuis que j’ai découvert cette astuce, un jour où je n’avais plus de linge propre, je verse directement le liquide à travers le sac, via un entonnoir, dans une bouteille en verre qui ferme. Je le conserve au frais quelques jours, pas plus.

Attention, je ne jette surtout pas la purée d’amandes qui reste dans mon chinois après le filtrage: ça s’appelle l’okara et c’est une super base pour remplacer une partie de la farine dans toutes sortes de gâteaux. J'ai mis au point une recette spéciale de gâteau à l'okara d'amandes et parfois on fait le lait exprès! Autres inventions qui peuvent vous inspirer: la divine pâte à tartiner maison ou le granola.

Le lait d’amandes se boit pur en remplacement du lait de vache dont il n’a cependant pas du tout le même goût (moi j’aime beaucoup). Avec deux cuillères à soupe de sucre de canne dans un grand verre de lait d’amandes, on a un goûter délicieux. On peut s’en servir bien sûr pour faire un chocolat chaud, pour remplacer le lait dans une recette de gâteau, en version salée dans une tarte ou dans ma soupe d’été aux courgettes crues.

La même recette sert aussi à la version noisettes dont l’okara fera de délicieux cookies ou brownies, et les mêmes recettes de gâteau, pâte à tartiner et granola citées plus haut.

On jette l’eau de trempage et on mixe au blender avec une eau de source ou filtrée.

On jette l’eau de trempage et on mixe au blender avec une eau de source ou filtrée.

La pulpe qui reste s’appelle l’okara et m’inspire de nombreuses autres recettes!

La pulpe qui reste s’appelle l’okara et m’inspire de nombreuses autres recettes!

2018-06-03 18:42:10 - Charlotte Dorn

Commentaires

Vous devez être connecté pour poster des commentaires