Tant que la température n’atteint pas 24°c, mon déo maison version hiver reste figé et c’est ma recette la plus pratique.

Déo d'hiver

Ingrédients

Huile de coco
3 cuillères à soupe

Bicarbonate de soude alimentaire (fin)
2 cuillères à soupe

Huile essentielle de palmarosa
15 gouttes

Préparation : 3min Saison : Hiver

Dans un bol, je place trois cuillères d’huile de coco (ça fait une pâte) et deux cuillères à soupe de bicarbonate (il y en a plusieurs sortes, choisir l’alimentaire qui est plus fin que le technique). Je mélange le tout. J’ajoute 15 gouttes d’huile essentielle de palmarosa, qui lutte efficacement contre l’odeur de transpiration. Je remplis une petite boîte en inox.

Après la douche, je prélève une noisette de déo avec mon doigt et je l’étale sous chaque aisselle. On peut par exemple utiliser un petit bâtonnet de glace pour prélever le déo si on ne veut pas avoir à mettre son doigt dans le pot.

Le + : Cette recette me convient parfaitement et je la trouve vraiment plus efficace que les produits du commerce et hyper facile à faire. Il m’a juste fallu m’habituer à la vague petite odeur de noix de coco car à la base je ne suis pas très fan des odeurs sucrées pour les cosmétiques. Mais ça reste discret et c’est finalement pas mal.

Le - : Je réserve cependant ma préparation pour l’hiver parce que le hic, c’est que l’huile de coco fige seulement jusqu’à 24 degrés. Dès qu’il fait chaud, j’ouvre ma petite boîte en inox et… c’est liquide. Le premier été, j’ai mis ma boîte au frigo: ça règle le problème mais ça m’en crée d’autres: en sortant de la salle de bain, penser à passer à la cuisine se tartiner les aisselles (si les ados sont là, ça provoque des cris d’horreur): pas très pratique. D’autant qu’on n’a pas toujours un frigo sur soi.

Du coup, en été, je m’astreins à une préparation un poil plus longue, en intégrant de la cire d’abeille pour figer le déo même par temps de canicule...

2018-06-03 07:50:02 - Charlotte Dorn

Commentaires

Vous devez être connecté pour poster des commentaires