Une branche de verveine

Verveine séchée

Ingrédients

Verveine
1 Arbuste

Préparation : Saison : Eté

A la fin de l’été, je défigure mon pied de verveine en lui volant toutes ses feuilles (ou presque, j’en laisse juste quelques-unes au sommet pour les cueillir fraîches tant que ça ne gèle pas).

Je les lave et les place sur une grille à trous pour les faire sécher, soit à l’air libre pendant au moins une semaine, en hauteur dans la cuisine, soit au four à 30°C jusqu’à ce qu’elles se replient un peu (sans brunir), ce qui peut prendre deux heures.

Quand je suis sûre qu’il ne reste plus d’humidité (je peux compléter encore le séchage à l’air libre), je conserve les feuilles séchées dans un pot en verre fermé et j’en sors quelques-unes par tasse au moment de consommer.

Je verse dessus de l’eau bouillante, et j’ai la plus classique des tisanes du jardin, qui se conserve au moins jusqu’à l’été suivant.

C’est sympa aussi pour faire de petits cadeaux. Et ça pousse en pot sur un balcon. D’ailleurs, en Alsace je ne plante plus la mienne à même la terre, car elle gèle au moins un an sur deux. Je la laisse dehors en pot et je la mets sous abri l’hiver avec un voile d’hivernage.

On peut bien sûr en faire d’autres usages alimentaires ou cosmétiques. Tiens, ça me donne envie d’en faire du savon!

Des feuilles de verveine séchées

Des feuilles de verveine séchées

Tisane à la verveine

Tisane à la verveine

Toute ma verveine séchée

Toute ma verveine séchée

2018-06-03 07:40:22 - Charlotte Dorn

Commentaires

Vous devez être connecté pour poster des commentaires