Compote nature, stérilisée pendant 40 minutes.

Compote de pommes en conserve

Ingrédients

Pommes
5kg

Sucre de canne
5 cuillères à soupe

Préparation : 4h Saison : Automne

Je pèle les pommes, j’enlève leur trognon et les éventuels morceaux abîmés ou véreux. Je coupe des morceaux que je place dans la bassine à confiture avec le sucre.

J’allume le gaz sur feu assez vif mais en remuant constamment, surtout au début, quitte à mettre deux ou trois cuillères à soupe d’eau au début pour éviter que ça n’attache. Lorsque les pommes commencent à rendre un peu de jus, je peux relâcher la surveillance d’un cran, mais il faut tourner régulièrement et à nouveau bien surveiller en fin de cuisson.

Lorsque les pommes sont cuites (=il reste des morceaux mais qui s'écrasent facilement), je coupe le gaz et je mixe grossièrement au mixeur plongeant. Chez nous, on aime bien quand la consistance n’est pas tout à fait lisse.

Avant de passer à la phase stérilisation, quelques précisions: le sucre n’est pas indispensable mais il aide à la conservation et avec ces proportions garde son goût naturel à la compote. Il permet aussi d’y joindre des pommes encore vertes tombées avant l’heure (attention cependant à les couper en beaucoup plus petit pour corriger leur acidité et assurer le même niveau de cuisson que les morceaux plus mûrs).

Dans des bocaux conçus pour la stérilisation et eux-mêmes stérilisés, je remplis jusqu’au trait la compote brûlante. Je place des joints neufs, je ferme.

Pour stériliser à l’eau bouillante, il faut compter 40 minutes d’ébullition, donc selon la grandeur de votre marmite ou stérilisateur il faudra attendre plus ou moins longtemps...

Ensuite je laisse refroidir puis je sors les pots et les vérifie un par un avant de les étiqueter et de les remiser.

Je les préfère nature, quitte à aromatiser au moment on l’on mange, mais vous pouvez mettre dans la recette un peu de cannelle ou de vanille par exemple...

Un pommier, et des kilos de compote pour toute l’année!

Un pommier, et des kilos de compote pour toute l’année!

Il faut bien remuer en début de cuisson, voire ajouter deux ou trois cuillères à soupe d’eau dans la compote.

Il faut bien remuer en début de cuisson, voire ajouter deux ou trois cuillères à soupe d’eau dans la compote.

2018-08-26 17:24:47 - Charlotte Dorn

Commentaires

Vous devez être connecté pour poster des commentaires